logiciel de caisse magasin
Vous aimez ? Partagez :

Aujourd’hui, tous les commerçants s’accordent à dire qu’il est vain d’opposer l’e-commerce au magasin physique. D’ailleurs les derniers chiffres publiés sur ces deux canaux de distribution mettent en exergue l’impact positif de l’un sur l’autre et inversement. Il est donc temps d’adopter une stratégie multicanale efficiente en s’appuyant sur un logiciel de caisse agile en point de vente, et favorisant les interactions entre les deux univers.


L’e-commerce : une opportunité pour le commerce traditionnel


Selon la dernière étude d’Oxatis/Ernst&Young publiée en janvier 2019, “80 % des commerçants constatent “un impact de leur communication web sur leur magasin“. Et, les chiffres sont sans appel :

  • 79 % d’entre eux ont constaté une augmentation de la fréquentation en magasin physique,
  • 63 % d’entre eux ont observé un accroissement de leur CA en boutique offline,
  • 42 % d’entre eux confirment l’élargissement de leur zone de chalandise.

Par ailleurs, le baromètre Fevard/CSA datant également de janvier dernier indique que 28 % des e-acheteurs, ayant privilégié une livraison en magasin ou point relais, ont profité du retrait de leurs commandes pour acheter d’autres articles sur le lieu même du retrait.


Une synergie nécessaire entre point de vente physique et E-Commerce


Ces indicateurs mettent clairement en évidence les opportunités de ventes que constitue ce flux d’e-acheteurs en boutique, mais surtout la pertinence d’une stratégie commerciale où tout est prétexte à aller au-devant de sa clientèle. En effet, l’un ne va pas sans l’autre : plus de 90 % des ventes au détail étant encore générées dans les boutiques physiques.


Un logiciel de caisse agile pour un cross-canal créateur de valeur


Lorsqu’un commerçant souhaite développer son activité en ligne, la question de la meilleure solution à adopter se pose inexorablement. En effet, comment créer des passerelles entre l’existant et la boutique en ligne sans chambouler son système ?

La réponse se trouve dans l’emploi d’un logiciel de caisse évolutif qui permet de passer d’une gestion simple des ses boutiques physiques à un pilotage (tout aussi simple) sur lequel s’ajoute un site e-commerce sans avoir à changer de logiciel ; un logiciel qui permet surtout de répondre cette problématique stratégique à travers une gestion des stocks unifiée.


1. Un logiciel de caisse performant pour démultiplier les points de contact


Au départ du déploiement d’un magasin physique sur la toile en vue de développer de nouveaux points de contact avec le client, il est important d’agréger l’ensemble des données du stock présent en différents lieux d’entreposage, mais aussi les différentes possibilités d’expédition et les points de livraison. Beaucoup d’entreprises brick-and-mortar, notamment dans le secteur du prêt-à-porter, ont particulièrement bien réussi cette transition grâce à une stratégie multicanale s’appuyant sur les solutions Fastmag. En effet, cet éditeur a développé une solution offrant la possibilité de diffuser ses produits sur le web depuis la même base de données que celle de son catalogue produit.


2. Un logiciel de caisse favorisant la synergie entre les différents canaux


Pour fluidifier le parcours client dans un univers où les points de contact sont démultipliés, il est nécessaire de jouer la carte de la cohérence dans l’utilisation de ces divers canaux. C’est tout l’enjeu des services de livraison dits “click-and-collect” qui s’adapte parfaitement aux comportements des clients. Dans le même esprit, le “web-to-store” répond au besoin des internautes de s’informer sur le web avant d’acheter en magasin. Dans ce contexte, le logiciel doit, comme le client, pouvoir passer d’un canal à l’autre sans contrainte.


3. Un logiciel de caisse au cœur de l’expérience client


Dernière étape d’une stratégie marketing omnicanal : se concentrer sur l’expérience client, envisagée comme un objectif de performance, notamment en favorisant les encaissements simplifiés et la centralisation des données clients, par exemple.

Pour conclure, si l’on peut relever trois approches marketing (multicanal, cross-canal et omnicanal) si complémentaires qu’on les confondrait presque, elles ne peuvent exister sans une excellente logistique et un logiciel de caisse intuitif et ergonomique. Ce dernier se doit d’offrir au commerçant une gestion des points de vente simplifiée, des encaissements simples, enfin des outils d’analyse des ventes et d’optimisation qui lui permettent d’avoir une vision 360° de ses différents points de contact.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *