devenir commercial sans diplome

Comment devenir commercial sans diplôme ? Peut-on réellement décrocher une offre d’emploi commercial sans diplômes ni études ? Comment faire la différence dans un recrutement commercial sur les autres candidats commerciaux issus d’école de commerce ? Et comment être un bon vendeur pour réussir dans la fonction commerciale durablement ? Réponses dans cet article…

Il y a toujours eu deux écoles :

  1. il y a ceux qui pensent que c’est inné. On ne devient pas un bon vendeur, soit on a ça dans le sang, soit on ne l’est pas !
  2. et ceux qui disent qu’à force de travailler, en suivant les bonnes méthodes, on peut être un bon vendeur.

Sur le Blog Technique de Vente, nous sommes convaincus que devenir commercial sans diplôme est aujourd’hui réellement accessible à tous

Nous avons d’ailleurs de nombreux exemples et témoignages clients pour prouver cette théorie. Aujourd’hui, tout est accessible à tout le monde. Vous pouvez devenir qui vous voulez avec suffisamment de motivation et de détermination. Et si votre objectif c’est de devenir commercial sans aucun diplôme, nous allons vous montrer le chemin.

Commençons néanmoins par parler du parcours classique et des études pour devenir commercial


Quel diplôme / étude pour être commercial ?


Habituellement, suivant le type de poste commercial (commercial terrain, ingénieur commercial, commercial grands comptes…) plusieurs études et diplômes de commercial peuvent être requis :

  • Bac pro vente
  • BTS Négociation et Relations Clients
  • BTS Management des Unités Commerciales
  • DUT techniques de commercialisation
  • Bachelor Technico Commercial
  • Bachelor Vente et Négociation commerciale
  • Master en Management de la Stratégie Commerciale
  • Master 2 Vente et Management Commercial

Maintenant, de plus en plus de startups, TPE et PME recrutent des commerciaux aux parcours atypiques qui savent sortir des sentiers battus. Ainsi, voyons comment devenir commercial sans diplômes en suivant 3 conseils concrets qui feront la différence


Devenir commercial sans diplôme en 3 étapes


Pour ma part, j’ai fait des études en école supérieure de commerce pour devenir commercial. Puis je suis devenu directeur commercial, et chef d’entreprises. Mais très honnêtement, ce n’est pas ce qui a facilité mon parcours et ma réussite. Ce n’est pas grâce à ça que je suis devenu un bon vendeur, et par la suite un bon formateur en techniques de vente.

Non, bien au contraire ! Comme je le dis bien souvent, le meilleur des professeurs c’est le client. Et j’ai eu la chance de me frotter très tôt aux clients. Ce qui m’a permis d’apprendre, de tirer des enseignements commerciaux profitables de mes échecs comme de mes réussites.

Les 3 conseils que je vous livre ici sont donc fondés sur mon parcours, mais également sur l’analyse des milliers de bons commerciaux (et mauvais aussi) que j’ai eu la chance de croiser, former et d’accompagner…


1. Chercher des mentors qui réussissent commercialement


Cherchez un ou des mentors, des personnes qui ont déjà les résultats que vous souhaitez obtenir. Si vous êtes déjà en poste de commercial, ou si vous venez d’être recruté, demandez qui sont les meilleurs vendeurs dans l’entreprise ? Ceux qui sont régulièrement classés sur les concours commerciaux, ou la personne qui a les meilleurs résultats dans l’entreprise. Et contactez-le(s).

Pourquoi ?

Tout simplement parce que, s’il est le meilleur, ou s’il y a 2 ou 3 personnes qui ont des très bons résultats commerciaux, s’ils sont les meilleurs il y a des raisons ! Ils font des choses que les autres ne font pas.

devenir commercial
Pour devenir un bon commercial, ne réinventez pas la roue !

Rien n’arrive par hasard dans la réussite commerciale

Donc, cherchez à rentrer en contact dans l’optique de modéliser les meilleurs vendeurs ! Essayez de comprendre comment ils font, puis à le modéliser dans vos propres pratiques commerciales.

Si vous n’êtes pas encore sur un poste commercial dans une entreprise, cherchez quand même à identifier des gens qui ont d’excellents résultats au niveau business. Que ça soit dans une carrière commerciale explosive dans des entreprises, ou des entrepreneurs à succès.

Ce conseil est valable même si ça n’est pas dans le même secteur d’activité que vous. Du moment qu’il s’agit de personnes brillantes qui ont un effet de halo positif sur leur marché, ou qui sont reconnus pour être des entrepreneurs d’élite, qui ont connu une success story, c’est bon pour vous !

D’ailleurs, les meilleurs entrepreneurs sont souvent des autodidactes qui n’ont aucun diplôme commercial.

Une fois en contact, il faudra comprendre quels sont les facteurs clés de succès qui les ont amenés là où ils sont. Ceci afin de pour pouvoir les modéliser à votre périmètre. Parce que bien souvent, les bons entrepreneurs sont des bons vendeurs et donc des bons commerciaux dans l’âme.

Ceci dans le sens noble du terme.

Cela veut dire que ce ne sont pas des commerciaux aux dents longues, des requins de la vente. Ce sont simplement des gens qui ont des facilités à connecter avec des clients potentiels, à les convaincre de passer à l’action, et donc de faire du business facilement. Ce sont justement les compétences commerciales que vous recherchez !

Inspirez-vous des meilleurs commerciaux

C’est aussi simple que ça : cherchez à identifier des mentors pour les modéliser. Ça passe par de l’analyse, leur poser des questions, demander à quoi ils attribuent leur réussite commerciale ? Qu’est-ce qu’ils font au quotidien ? Quelles sont leurs habitudes ? Quelles sont leurs stratégies ?

Posez-leur la question à bâton rompu : que faites-vous au quotidien qui contribue selon vous à votre niveau de réussite ?

J’ai pu observer que vous aviez un certain niveau de réussite, vous êtes pour moi un mentor. Quels conseils pourriez-vous me donnez afin de devenir un bon commercial ? Quels conseils pourriez-vous me donner pour devenir un entrepreneur à succès ?

Donc voilà, cherchez des personnes qui ont déjà le niveau de réussite que vous souhaitez atteindre, et demandez leur conseil. C’est la base de la base.

Pourquoi ?

Parce que quand je vous dis que le meilleur des professeurs c’est le client, c’est vrai. Mais il faut en rencontrer beaucoup afin que la courbe d’apprentissage soit exponentielle…

Pour prendre un raccourci, pour aller beaucoup plus vite, si vous cherchez à devenir un bon commercial, et que vous n’avez pas les diplômes requis, que vous n’avez pas été formé, alors le meilleur des professeurs c’est quelqu’un qui est déjà passé par là. Quelqu’un qui a déjà les résultats que vous souhaitez obtenir. C’est lui qui connait le mieux, mieux que quiconque, le chemin que vous avez à parcourir…


2. Se former au métier commercial en continu


Le deuxième conseil va de pair avec le premier : formez-vous massivement au métier commercial. Formez-vous auprès des mentors que vous avez présélectionnés. Et formez-vous également en parallèle.

Aujourd’hui, la connaissance n’a jamais été aussi facilement accessible. Formez-vous :

  • sur le web avec les moteurs de recherche
  • dans les livres
  • en allant assister à des conférences / séminaires
  • en sollicitant votre manager commercial / votre direction
  • auprès de votre réseau, et des gens qui ont de meilleurs résultats que vous
  • auprès des mentors que vous avez identifiés

Les études pour être commercial ne suffisent pas

Dans les métiers de la vente, peu importe si vous avez fait des études pour être commercial ou pas… il faudra vous former en permanence pour réussir !

Ça veut dire quoi ?

Tout simplement qu’une fois que vous avez pris contact avec vos mentors, et que vous avez obtenu la substantifique moelle, il faudra comprendre et tenter de reproduire ce que les gens ont fait pour obtenir des résultats significatifs à votre tour.

Donc, si la recette n’est pas totalement claire pour vous, demandez-leur à ce qu’ils vous expliquent en détails les étapes, les pièges et les raccourcis…

Je ne vais pas vous dire que c’est facile et que tout vous sera servi sur un plateau doré. Mais encore une fois, cherchez comment vous pouvez rendre service, qu’est-ce que vous pouvez leur apporter à votre périmètre.

  • Invitez les à manger ou demandez-leur à passer un petit peu de temps avec eux
  • Cherchez à savoir ce qu’ils aiment dans la vie, et amenez-les voir un match de foot / jouer au golf / etc.

Il faut savoir investir un petit peu de temps et d’argent. En contrepartie, ils vous donneront de l’expertise, du feedback, et des précieux conseils qui sont une véritable formation commerciale accélérée.

Implémentez ça dans votre stratégie pour vous faire recruter quand vous serez sur une offre de poste commerciale, ou bien pour performer lorsque vous serez en poste.

Faire une école de commerce pour devenir commercial : une fausse bonne idée ?





La formation pour devenir commercial est accessible partout

De la même manière, je vous ai dit que l’information elle est facilement accessible aujourd’hui. Il n’y a pas d’excuse pour ne pas se former au métier de commercial. Vous avez sur le le plan du blog technique de vente des centaines d’articles et de vidéos gratuites, et podcasts

99% des ressources sont gratuites pour vous permettre de vous former même si vous n’avez jamais fait d’étude pour être commercial. Avec ce socle de base vous serez mieux armé qu’avec n’importe quel diplôme commercial.

Pour obtenir un retour sur investissement (obtenir un job commercial, une prime, une promotion…) il y a néanmoins un investissement initial. C’est votre temps ! Si vous prenez le temps de lire des articles, de regarder des vidéos, de lire les livres sur la vente alors vous pouvez devenir commercial sans diplôme assez facilement.

Bien sûr, pour aller plus vite vous êtes libre de suivre l’une de nos formations commerciales avancées. Parce que l’on propose 99% du contenu gratuitement et 1% de contenu premium à forte valeur ajoutée. Donc, c’est la suite logique si vous voulez sortir du lot et avoir des résultats exceptionnels !

Car il va falloir faire des choses que les autres personnes ne font pas.

Et ça commence par vous former avec des formations complètes, des méthodologies testées et éprouvées comme vous pouvez voir dans les nombreux témoignages sur Google, YouTube et Facebook.

Une formation commerciale avancée vous donne des résultats immédiats

Les gens que nous formons aujourd’hui et que nous accompagnons ont des résultats significatifs tout simplement parce qu’ils ont investi sur eux. Ils ont pris le temps de faire ce que les autres ne font pas. C’est la raison pour laquelle les témoignages parlent d’eux-mêmes…

Mais ne serait-ce qu’en consultant la mine d’informations gratuites que l’on vous donne vous pourrez mesurer par vous-même les résultats. Vous obtiendrez à coup sûr un premier niveau de retour sur investissement.

Ensuite, sans vouloir prêcher pour notre paroisse, il y a des centaines d’autres ressources accessible sur YouTube, des conférences TedX, des biographies, des livres audio. Vous allez sur audible, et vous avez des livres audio sur la vente. Si vous n’avez pas le temps de lire des livres, c’est idéal ! Ecoutez des livres audio durant vos trajets, dans les transports, etc.

Bref, ayez ce réflexe de formation commerciale permanente et continue !

Ce n’est pas pour rien que, dans le 8e pilier de l’efficacité commerciale, c’est l’amélioration continue. Si vous souhaitez devenir commercial sans diplôme, que vous n’avez pas eu le temps de faire des études, ce n’est pas grave… Aujourd’hui vous pouvez rattraper tout ce retard avec l’apprentissage permanent. En allant chercher l’information auprès des personnes qui ont déjà les résultats que vous souhaitez obtenir. Ça passe par des auteurs, des formateurs, des mentors, etc.

Je pense que vous avez compris, donc je passe au 3e conseil…


3. S’entraîner et pratiquer régulièrement la vente

Tout est en synergie avec ce 3e conseil : la boucle est bouclée. Pour remplacer n’importe quelle étude et diplôme pour être commercial, il faut pratiquer et vous entrainer régulièrement.

Pourquoi ?

Parce que la connaissance théorique ne sert strictement à rien. Si vous accumulez de la connaissance et un maximum d’informations sans jamais passer à l’action, malheureusement vous en resterez toute votre vie au stade de la théorie.

Mieux vaut un con qui marche, qu’un intellectuel assit comme le disait Audiard. C’est extrêmement vrai dans la fonction commerciale !

Donc, c’est de la connaissance appliquée dont vous avez besoin. C’est de prendre des connaissances stratégiques et de passer à l’action, de tester immédiatement.

Dans la vente, ce n’est pas ce que vous savez qui compte mais ce que vous faites

Quand je fais des formations / des conférences il y a beaucoup de gens qui me disent oui, mais ça, je sais. C’est marrant, parce que quand je pose des questions pour savoir :

  • Quels sont leurs résultats ?
  • Quand je leur demande de mettre en pratique en passant un coup de téléphone devant moi…
  • Quand je les accompagne en entretien…

Ils savent, mais ils ne font pas ! Ils ne pratiquent pas ce qu’ils savent (pensent savoir). C’est là où est tout le problème ! Quand on parle de connaissance appliquée, ce qui compte c’est ce que vous êtes capable de faire :

  • Ce que vous avez compris auprès des gens qui ont du succès,
  • Dans les formations que vous suivez,
  • Mais surtout ce que vous appliquez en parfaite compétence inconsciente.

Pour devenir un bon commercial il faut des automatismes

C’est comme si vous faisiez votre lacet ou du vélo. Vous n’y pensez même pas en fait. Vous pédalez, vous voyez les obstacles, et trouvez votre chemin sans même y réfléchir.

C’est exactement cela dont il est question et ça passe par la pratique du métier commercial et de la vente. C’est la raison pour laquelle dans nos formations commerciales avancées, on fait toujours :

  1. Des points d’enseignement théorique,
  2. Avec des exemples pour bien comprendre et visualiser,
  3. Des plans d’action et des exercices pour implémenter dans le quotidien commercial et pouvoir s’entraîner.

Voilà pourquoi une bonne formation pour devenir commercial va toujours se terminer par un plan d’action pratique à exécuter, et sur lequel vous allez pouvoir mesurer votre degré de performance. Par exemple, quels sont les points forts et quels sont les axes d’amélioration sur la prochaine action commerciale ?

Ceci pour pouvoir justement faire travailler cette boucle de l’amélioration continue PDCA (Plan, Do, Check, Act).


Résumé vidéo pour devenir commercial sans diplôme





Donc, si vous voulez devenir commercial sans diplôme, suivez ces 3 étapes et elles remplaceront n’importe quelle étude pour être commercial. Vous allez voir que vous n’avez pas besoin d’avoir fait un master ou un bachelor vente dans une école de commerce. En appliquant ces 3 conseils, vous pouvez déjà obtenir un excellent niveau commercial et être un bon vendeur qui fera une carrière explosive.

Pour aller plus loin, découvrez notre catalogue de formation commerciale à distance et présentiel…



5 2 votes
Noter cet article
guest
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires