Fiche métier télévendeur
Vous aimez ? Partagez :

Devenu indispensable dans la plupart des activités professionnelles, internet s’est imposé comme l’outil commercial incontournable pour les entreprises d’aujourd’hui. Pour autant, les techniques de prospection classiques sont loin d’être devenues obsolètes. La preuve avec le téléphone, un outil simple, efficace et direct pour démarcher, contacter des clients potentiels et vendre. Revenons sur le métier de télévendeur / télévendeuse et son évolution à l’ère du digital…

Qu’est ce qu’un télévendeur ?

Le rôle du télévendeur, également désigné sous le nom de conseiller client à distance, est d’assurer la gestion de la relation client par téléphone. Ainsi, il conseille la clientèle sur les services ou produits offerts par son entreprise et, le cas échéant, se charge de prendre les commandes. En fonction du secteur d’activité dans lequel il opère, son portefeuille de prestations et de missions peut être très varié (vente de séjours organisés au nom d’une agence de voyages, vente d’espaces publicitaires pour une société de communication, etc.). Si on l’appelle aussi téléprospecteur ou téléprospectrice, c’est parce que la prospection téléphonique reste la principale tâche de ce spécialiste du telemarketing. La prospection commerciale par téléphone, dite aussi phoning, consiste au démarchage de clients potentiels. Et la prospection commerciale fait partie des actions marketing clé de l’entreprise. Ce sont les fameux prospects, qui peuvent permettre à une entreprise d’augmenter son chiffre d’affaires et d’étendre sa cible. Le terme anglais de cold call ou cold calling est également employé pour ce type de téléprospection. Afin de maximiser ses chances de réussite, le télévendeur doit être capable d’agir dans différents domaines, de la prise de rendez-vous pour la visite de représentants commerciaux à la soumission d’enquêtes marketing. Quoi qu’il en soit, sa fonction est toujours stratégique pour la compagnie qui l’emploie. En effet, le télévendeur constitue souvent le premier interlocuteur en interne pour un nouveau client.

Quelles sont les missions du télévendeur ?

Bien évidemment, le télévendeur se doit d’être parfaitement à l’aise au téléphone et d’en connaître toutes les fonctionnalités. La plupart du temps, il exerce soit en entreprise soit dans un centre d’appel. Plus rarement, il peut être autorisé à travailler depuis chez lui, occasionnellement ou à titre permanent. C’est ce qu’on appelle le télétravail, une possibilité qui paraît totalement logique et adaptée à cette profession clé du telemarketing. En entreprise, le téléprospecteur, ou la téléprospectrice, évolue parfois dans des conditions de travail qui peuvent paraitre contraignantes : assis au quotidien, constamment au téléphone, isolé de son environnement physique immédiat, pauses courtes, horaires de soirée voire de week-end… En outre, une forte réactivité et une productivité élevée sont de mise. Le nombre moyen d’appels traités chaque jour s’élève à plusieurs dizaines. Ce métier est donc destiné à des individus résistants au stress et conscients des exigences impliquées par un tel cadre de travail. La flexibilité de la télévente permet aussi bien de travailler à temps plein qu’à temps partiel ou en complément de son activité principale.

Comment devenir télévendeur ?

Plusieurs diplômes mènent au métier de télévendeur ou télévendeuse. Parmi les plus fréquents, citons le baccalauréat professionnel (Bac Pro commerce ou Bac Pro vente), le BTS (Négociation et Relation Client ou Management des Unités Commerciales) et le DUT (Techniques de Commercialisation). Une mention complémentaire (MC Assistance, Conseil, Vente à Distance) ou une Licence Pro (mention métiers du marketing opérationnel, commercialisation de produits et services, commerce et distribution, e-commerce et marketing numérique ou encore métiers du tourisme, selon le secteur visé) sont d’autres études envisageables. Cependant, la formation ne saurait être le seul critère de sélection. La motivation personnelle et la qualité d’élocution sont également déterminantes.

Quel est le salaire d’un télévendeur et quelles sont les perspectives d’évolution ?

En début de carrière, le télévendeur perçoit approximativement 1 500 € par mois (en France). A ce salaire, peuvent venir s’ajouter des primes, au montant parfois intéressant, et ce en fonction des résultats atteints et des conditions prévues par le contrat de travail. En termes d’évolution, un télévendeur peut gagner en responsabilités en étant amené à gérer un pôle de téléprospecteurs, superviser une équipe ou devenir chef de plateau. Aujourd’hui, le domaine de la télévente se trouve largement impacté par la révolution numérique. Sous l’impulsion de l’e-commerce, de nouveaux profils tendent ainsi à émerger. C’est le cas du vendeur itinérant, ou webcamer en anglais. Doté d’une caméra, d’un smartphone et d’un ordinateur, cet expert connecté du telemarketing assiste les acheteurs dans leur expérience de consommation et leur parcours client, directement sur le point de vente. Un télévendeur traditionnel, intéressé par les innovations suscitées par internet et ayant suivi les formations requises, peut ainsi envisager une reconversion digitale.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *