campagne de prospection commerciale

Comment réussir sa campagne de prospection commerciale ?

 
Vous aimez ? Partagez :

Comment réaliser une campagne de prospection commerciale efficace ? Quelles sont les différentes stratégies pour trouver des clients potentiels et les convaincre d’acheter vos produits et services ? Voici des réponses professionnelles pour booster ses ventes…

La priorité de votre stratégie commerciale devrait être la prospection : c’est à dire la recherche de nouveaux prospects susceptibles d’acheter vos produits et services (= des clients potentiels). Et le meilleur moment pour prospecter, c’est quand on pense ne pas en avoir besoin !

La prospection commerciale, c’est quoi ?

La prospection commerciale est vitale ! Derrière ce mot un peu barbare, souvent dénigré, se cache une action commerciale simple : rechercher des clients potentiels prêts à acheter ce que vous avez à vendre. Et nous avons tous quelque chose à vendre, ne vous y trompez pas… du pdg au buraliste, en passant par le consultant, le thérapeute et l’entrepreneur du bâtiment 😉

Vous avez besoin de prospecter pour une raison simple, tous les jours des clients vous quittent: agressivité concurrentielle, insatisfaction, évolution des besoins, changement de stratégie, abandon de projet, réduction du budget, changement de priorité, disparition physique du client, et j’en passe tellement la liste est longue…

Quelle que soit la nature de votre activité, la prospection commerciale est cruciale car c’est le flux entrant qui vient alimenter votre business. Vous comprenez ?

Une activité commerciale sans flux entrant de nouveaux prospects est vouée à disparaître ! Pour assurer la pérennité et le développement de votre business, vous devez constamment être en recherche de clients potentiels ! Et c’est précisément la définition de la prospection commerciale. Passons à la pratique…

Comment prospecter et trouver des clients ?

Alors c’est bien beau tout ça, mais comment faire en pratique pour trouver des clients potentiels ? Un des moyens les plus efficace consiste à acquérir ou se constituer un fichier de prospects et à utiliser des techniques de marketing direct / indirect au travers la combinaison de plusieurs canaux :

  • Mailing: campagne de prospection par courrier
  • Phoning: campagne de téléprospection (prospection téléphonique)
  • E-mailing: campagne de prospection par e-mail / Email Marketing
  • Social Selling: prospection sur les réseaux sociaux
  • Digital Selling: campagnes publicitaires (adwords, facebook, twitter, youtube…) / content marketing (marketing de contenu) / Retargeting (reciblage des prospects en multicanal)

10 Techniques pour votre campagne de prospection commerciale

Vous pouvez par exemple utiliser l’une de ces 10 stratégies de prospection commerciale. J’ai réalisé une vidéo pour vous donner quelques idées des possibilités d’aujourd’hui :

 

Vous démarrez dans la prospection commerciale ?

J’ai lu de nombreux livres spécialisés, suivi de nombreuses formations, et commis de nombreuses erreurs qui m’ont permis de devenir plus performant, plus efficace et beaucoup plus rentable lorsqu’il s’agit de trouver des clients. Alors voici une méthode de prospection commerciale que je vous conseille de suivre si vous démarrez…

LA Méthode pour trouver de nouveaux clients potentiels

La première étape dans l’élaboration d’un plan de prospection commerciale consiste à effectuer un ciblage de qualité :

  • Quel est votre client idéal ?
  • Où se trouve t-il ? Que fait-il ?
  • Quelle est sa situation actuelle ?
  • De quoi a t-il besoin ?
  • Quel est l’objectif qu’il désire atteindre ? Pourquoi ?
  • etc. (définissez une vision précise de son avatar)

Ensuite, il vous faudra trouver comment entrer en contact avec lui. Et je vous recommande dés le démarrage de vous constituer une base de données pour piloter votre campagne: c’est à dire un fichier de prospects ciblés (à jour). Car il n’est pas possible de réaliser une campagne de prospection commerciale efficace sans détenir un fichier de qualité.

Si vous ne disposez pas d’une base de données, et si vous ne savez pas ni où, ni comment vous constituer cette base, il existe 2 moyens de se constituer un tel fichier de prospection :

1. Les moyens internes pour se constituer un fichier prospect

  • Les connaissances de l’entreprise (Demande d’informations, salon, foire-exposition) : récupérez autant de coordonnées que vous le pouvez lors de vos échanges / networking.
  • Parrainage & recommandation : demandez à vos clients de vous recommander en échange d’un commissionnement / récompense.
  • Annonce presse avec coupon-réponse à renvoyer.
  • Formulaire internet : récupérer les coordonnées de vos visiteurs en échange de quelque chose qui peut les intéresser (livre blanc, pdf, cadeau…)
  • Retargeting : reciblage des visiteurs de votre site Internet à travers la publicité (Criteo, Google Adwords, pub Facebook, Twitter, YouTube…)

2. Comment se constituer un fichier de prospection avec les sources externes ?

  • Compilation d’annuaires (particuliers, professionnels, chambre de métiers, grandes écoles, associations, etc.)
  • Fichier de comportements : il s’agit de personnes ayant déjà acheté ou manifestées de l’intérêt pour une catégorie de produit ou service.
  • Achat et location de fichier : faire appel à des list-brokers qui segmenteront et cibleront les meilleurs prospects en fonction de vos besoins.
  • Réseaux professionnels : allez faire un tour sur les groupes par centre d’intérêt sur Viadeo et Linkedin… pour ne citer que les plus gros ! Ajoutez des contacts pour échanger, postez du contenu à valeur ajoutée, commentez, partagez, etc.
  • Réseaux sociaux : vous trouverez une foule de « fan page » et de « followers » sur Facebook et Twitter en faisant des recherches sur les marques concurrentes à la votre et sur les influenceurs de votre secteur d’activité…
  • Solutions externes de prospection : Get + by Webleads par exemple: recevez chaque matin la liste des entreprises qui visitent votre site Internet sans laisser de coordonnées… Swabbl : utilisez la prospection commerciale collaborative… Corporama, Sparklane, etc.

Voici une vidéo complémentaire sur le sujet :

Voici également 127 pistes pour trouver des clients dans cet article rédigé par Idipops.

Un fichier de prospects qualifiés PERFORMANT, c’est quoi ?

  1. Des DONNÉES À JOUR : le taux d’erreur ne doit pas dépasser 5 % (cessation ou changement d’activité, déménagement ou changement de coordonnées, doublons). Vous devez vérifier et actualiser votre fichier le plus régulièrement possible afin d’éviter des surcoûts de prospection commerciale inutiles.
  2. Une SEGMENTATION PERTINENTE : un message commercial n’aura de résonance que s’il s’adresse à la bonne cible (exemple : inutile de proposer un abonnement au meilleur magazine de foot à un rugbyman).
  3. Le fichier est QUALIFIÉ : il doit être renseigné avec des informations spécifiques sur le prospect permettant la personnalisation du pitch commercial (c’est un des facteurs clés de succès pour une campagne de prospection réussie). Si ce n’est pas le cas, prenez votre téléphone et demandez les informations nécessaires à la qualification du fichier.

Pour voir comment organiser son fichier cliquez ici >>

Maintenant que vous savez où trouver des clients, voyons comment exécuter votre campagne de prospection commerciale (et entrer en contact avec vos clients potentiels) au travers 2 des leviers les plus répandues…

1. Comment réaliser une campagne de prospection commerciale par mailing / e-mailing?

Prospecter par e-mail ou par lettre commerciale ne s’improvise pas ! Je vais partager avec vous les techniques de copywriting (science de l’écriture commerciale) les plus efficaces pour captiver votre lecteur et le convaincre de réagir. Nous distinguerons le fond et la forme de votre mailing / e-mailing.

Attaquons par le fond de votre campagne de prospection : il y 4 éléments clés !

L’accroche commerciale du courrier de prospection

C’est généralement ce qui attire l’attention en premier chez votre prospect. Une accroche commerciale efficace doit être capable de susciter la curiosité du prospect pour lui donner envie de lire la suite.

Un des secrets du copywriting est de véhiculer une promesse à travers l’accroche (bénéfice, solution, transformation, récompense, réponse, etc.). Si le lecteur est accroché, il ne pourra pas résister à l’envie pressante de lire tout le reste de votre lettre commerciale ou le contenu de votre e-mail !

Les premiers mots de la lettre commerciale

Vous devez d’emblée fournir à votre prospect ce qu’il attend avec le maximum de valeur ajoutée. Si vous ne faites pas cela, le lecteur ne dépassera pas la 3e ligne de votre message, estimant qu’il n’a pas reçu l’information (la satisfaction) qu’il était venu chercher.

Vous devez donc mentionner dès les premiers mots la promesse de bénéfice, la réponse aux problèmes de votre prospect, la satisfaction de ses attentes. Le lecteur doit être convaincu après avoir lu la première phrase qu’il est au bon endroit et qu’il va trouver ce qu’il recherche (réponse à une question, satisfaction d’un besoin, transformation, etc.) s’il va jusqu’au bout de sa lecture !

En résumé, vos premiers mots ont pour seule vocation de lui donner envie de lire la suite…

Le contenu du message commercial

Vous devez convaincre votre prospect que les caractéristiques de votre produit ou service présentent tous les avantages qu’il recherche, et que cela va combler ses attentes ! Mettez en avant les bénéfices et la satisfaction qu’il pourra en retirer. Adressez au prospect en utilisant le « vous », parlez-lui de sa situation, de ses besoins, de ses motivations d’achat profondes, de ses désirs, en utilisant des termes simples et compréhensibles pour captiver son attention.

Le prospect doit se reconnaître dans le contenu de votre lettre commerciale. Il doit sentir que vous comprenez sa problématique, sa frustration, que vous avez cerné ce dont il a besoin, vous le comprenez, et vous avez LA SOLUTION capable de répondre à ses aspirations. Vous devez vendre une transformation, celle qui lui permet de passer de sa situation actuelle (problème, frustration, insatisfaction…) à la situation dont il rêve.

Cela nécessite bien évidemment d’avoir étudié, réfléchi, analysé la demande, et préparé une offre commerciale capable d’y répondre. Mais ce n’est pas l’objet de cet article… je vous parle ici de la forme, ce que vous devez mettre en avant dans le contenu de votre message commercial, pour être impactant et faire réagir votre prospect.

Vous devez donc vous oublier un court instant, et placer votre prospect au centre de votre message commercial. Tel est le secret pour captiver votre lecteur, lui faire lire l’intégralité de votre message de vente et le faire réagir !

Le post-scriptum

Le P.S. est l’élément le plus important après l’accroche, car le lecteur est souvent pressé, il a pris l’habitude de lire ses e-mails et son courrier papier en diagonale. Son attention va donc se porter sur l’accroche pour savoir de quoi il s’agit, puis sur la signature pour savoir qui lui écrit, et donc inévitablement son regard se porte sur le P.S. situé juste après.

C’est donc votre dernière chance d’accrocher le prospect pour lui donner envie de revenir en arrière pour lire l’intégralité de votre e-mail de prospection ou de votre lettre commerciale. Pour cela, il faut lui donner envie d’en savoir plus, éveiller sa curiosité, ou retenir son attention avec un élément auquel il accorde de l’importance.

Utilisez votre meilleur argument commercial :

  • Innovation majeure apportée par le biais votre produit ou service
  • Promotion ou remise exceptionnelle en quantité ou durée limitée (utilisez un accélérateur de conclusion)
  • Exclusivité à travers un avantage concurrentiel exclusif
  • Surprise, cadeau

10 conseils sur la forme d’une lettre commerciale

La personnalisation du texte

Les résultats prouvent qu’un texte personnalisé est plus performant qu’une lettre ou un e-mail non personnalisé. Vous devez utiliser à bon escient le prénom, et éventuellement des détails pertinents (contenu dans votre fichier), qui soient capables de surprendre agréablement votre prospect. Montrez lui que votre démarche est unique est centrée sur lui.

Correspondance privée (uniquement pour une lettre commerciale)

Dans la mesure du possible, et en fonction de l’ampleur de votre campagne de prospection commerciale, il est conseillé de :

  • Préférer le timbre à l’affranchissement électronique.
  • Privilégier l’adresse manuscrite à l’étiquette imprimée.
  • Favoriser la signature faite main à l’encre bleue plutôt qu’une signature imprimée.

Ces petits détails confèrent un caractère personnel à la lettre commerciale qui donne de bien meilleurs résultats.

Mentions manuscrites (uniquement pour les lettres commerciales)

Les mentions manuscrites sont des annotations dans la marge à gauche du texte, des accolades, des flèches, etc. Utilisés à bon escient, elles permettent de faire ressortir les éléments clés du courrier de prospection.

Structure des paragraphes

Vous devez aérer votre texte en espaçant les paragraphes afin de permettre à l’œil du lecteur une vision plus agréable. Les meilleurs résultats apparaissent en dessous de 6 lignes par paragraphe.

Soulignement, italique et caractères gras

C’est le même principe, quelques mots-clés stratégiquement soulignés, écrits en gras et/ou en italique permettent d’accentuer le message commercial d’une lettre de prospection ! Cependant, il ne faut pas tomber dans le piège de l’utilisation à outrance, car cela produirait l’effet inverse.

Les doubles tirets

Ils permettent d’isoler une phrase – n’est-ce pas – afin de mettre en relief le contenu d’une lettre commerciale.

Les dynamiseurs de styles

Il existe des mots et expressions régulièrement utilisés en copywriting qui rendent votre texte vivant et captivant, et qui renforcent l’impact de vos arguments de vente. Comment est-ce possible ?

C’est très simple, vous venez de le découvrir à l’instant dans cet exemple. Une tournure sous forme de question ou d’exclamation, suivi d’un élément clé de votre lettre commerciale intensifie l’attention portée par le lecteur. Pas vrai ?

Vous pouvez donc utiliser les dynamiseurs de styles suivants : Pourquoi ? Comment ? Attention ! Mais ce n’est pas tout !

Les catalyseurs de décisions

Il existe d’autres mots et expressions utilisés par les copywriters pour doper la rentabilité de leur campagne e-mailing / mailing. Vous les avez sans doute déjà vus à de nombreuses reprises sans y prêter attention, mais leur objectif est d’accélérer la prise de décision du prospect.

Gratuit ! Cadeau ! Nouveau ! Spécialement pour vous ! Exceptionnellement pour vous aujourd’hui ! Etc.

Le mot de la fin : l’appel à l’action

La prise de congé dans une lettre de prospection commerciale doit inviter le prospect à passer à l’action. Elle doit être simple et percutante, inutile de tourner autour du pot si vous souhaitez que le prospect renvoie un coupon-réponse, demande un devis, vous contacte par téléphone, se connecte sur une page de vente de votre site web…

Le passage à l’action n’est pas systématique, donc évitez les tournures plates, les longues formules de politesse et les phrases compliquées.

Voici un exemple commercial :

« N’attendez plus pour développer votre chiffre d’affaires ! Contactez-nous dès maintenant au 09…….. ou remplissez notre formulaire en ligne www.technique-de-vente.com/contact/

Nous allons considérablement améliorer votre performance commerciale en matière de prospection dans les semaines à venir.

Bien cordialement,

Nom prénom et fonction (+ signature manuscrite)

Les cadeaux

Le rendement d’une campagne de prospection commerciale peut être supérieur de 20 à 35 % avec une promesse de cadeau (parfois plus en fonction de la nature du cadeau et du lien logique avec le produit ou service proposé).

Maintenant que nous avons passé au crible le fond et la forme de votre lettre commerciale, il vous reste l’une des phases les plus importantes pour accroître vos résultats :

☞ Le test de votre lettre commerciale

Peu importe le moyen de prospection utilisé, il faut toujours tester et tester à nouveau. Pourquoi ?

Tout simplement parce que vous ne savez pas à l’avance ce qui va marcher ! Pour que votre campagne de prospection commerciale soit efficace, vous devez tester et retester tous les éléments sur des échantillons significatifs de votre fichier de prospects. On appelle cela l’A/B testing (ou split testing).

Cela vous permettra de corriger, d’améliorer et de valider l’impact de votre lettre commerciale ou de votre campagne e-mailing. Vous aurez au fil du temps des modèles percutants à réutiliser à souhait.

Voici les différents éléments à tester en copywriting :

  • le message commercial (accroche, arguments, contenu, post-scriptum)
  • votre offre (prix, package, bonus, mode de contact, durée de de l’offre)
  • la cible de prospection (qualité du fichier, segmentation)
  • la forme (qualité du papier, format, longueur du message, police de caractère, couleur).

 

2. Comment réussir une campagne de prospection téléphonique ?

Vous êtes maintenant armé pour trouver de nouveaux clients potentiels et vous constituer un fichier de prospection qualitatif, une véritable base de données que vous pourrez solliciter quand bon vous semble…

Et vous savez comment réaliser une campagne de prospection commerciale efficace par mailing / e-mailing / téléphone. Mais il existe aujourd’hui bien d’autres outils de prospection et je recommande toujours à mes clients de diversifier et de combiner pour prospecter en multicanal ! Pourquoi se priver ?

 

Pour aller plus loin, découvrez d’autres stratégies de prospection:

Formations & Coaching en prospection commerciale:

31 réponses
  1. line
    line dit :

    Merci Victor. Votre article est en effet très intéressant.
    Je vais être amené a faire de la prospection et me déplacer directement dans les lieux de vente sans avoir pour autant les moyens logistiques dont vous faites état.
    Si vous avez quelques conseils sur le sujet…. cela me serait bien utile 🙂
    Encore merci.

    Répondre
    • Victor Cabrera
      Victor Cabrera dit :

      Bonjour Line,
      Si j’ai bien compris, vous allez être amené à prospecter directement en face à face.
      Je vous conseille de bien préparer vos visites:
      – découverte du prospect (via une recherche internet, un pré-contact téléphonique…)
      – préparez votre prise de contact avec un pitch commercial impactant.
      – travaillez bien sur les bénéfices que vous pouvez apporter par le biais de votre offre. Quelle valeur ajoutée pouvez-vous lui apporter? Que va t-il en retirer qui améliorera sa situation actuelle?
      >>> Vous devez gagner le droit d’échanger avec lui (technique de vente pour séduire un client indifférent) pour lui présenter votre opportunité.
      Bonne continuation!

      Répondre
  2. Pascal TRAMBOUZE (@acteurvente)
    Pascal TRAMBOUZE (@acteurvente) dit :

    Bonsoir Victor,

    Il est difficile de faire simple et comme d’habitude, tes articles sont d’une limpidité absolue, bravo !

    Cette partie du livre de Michaël où il aborde la prospection, est très bien ficelée. Merci à toi d’apporter la « Victor Touch » pour un effet salvateur !

    Tout est décrit, rien à ajouter. Si, allez juste un point : j’appuie aussi sur le Post Scriptum c’est bien ici, que doit se concentrer le complément de l’accroche.

    Bonne soirée, Victor à trés bientôt.

    Pascal

    Répondre
    • Victor Cabrera
      Victor Cabrera dit :

      Merci Pascal !

      Ton complément est le bienvenue.
      La répétition fixe la notion comme on dit.
      On est d’accord: l’ouvrage de Michaël est la référence en la matière pour ceux qui souhaitent aller plus loin.
      A très bientôt Pascal

      PS: Rendez visite à Pascal sur son blog acteurvente.com

      Répondre
  3. InvestMan
    InvestMan dit :

    Salut, tu dis « Préférer le timbre à l’affranchissement électronique » et après je lis « Ces petits détails confèrent un caractère personnel à la lettre commerciale qui donne de bien meilleurs résultats ».

    Justement, un timbre classique ne permet-il pas de se distinguer par rapport aux courriers professionnels qui sont tous envoyés par des machines ?

    Répondre
    • Victor Cabrera
      Victor Cabrera dit :

      Bonsoir InvestMan,

      Tout dépend de l’ampleur de votre campagne de prospection et du temps que vous pouvez y consacrer.
      Si vous avez la possibilité de mettre un timbre sur chaque courrier, faites-le.

      Cordialement.

      Répondre
  4. BASTIEN
    BASTIEN dit :

    Bonjour Victor,
    Je ne sais pas si j’aurais une réponse mais j’essaye quand même !
    Mon entreprise met en place une nouvelle opération de parrainage et je suis chargé d’écrire à nos anciens clients qui seront les « parrains » et leur but sera de nous retourner des nouveaux clients, les « filleuls », en échange de cadeaux (chèques cadeaux, tablettes tactiles, etc…)
    Mon soucis, comment faire une lettre qui soit en même temps explicative et attrayante pour vendre cette opération?
    Ai-je été clair ?
    Dans l’attente de votre réponse,
    Cordialement,
    Bastien

    Répondre
    • Victor Cabrera
      Victor Cabrera dit :

      Bonjour Bastien,

      C’est très clair merci !
      Je vous invite à reprendre l’article point par point car il répond à votre question sur la forme.
      Il vous faut une promesse de bénéfice forte dans le titre. Je vous suggère de mentionner le lot le plus cher (expl: « Gagnez une tablette tactile / un chèque cadeau de 100€ »).
      Les premiers mots vont se charger d’expliquer le concept de l’opération avec le détail des lots (pour rappeler les bénéfices) => le coté attrayant.
      Le contenu expliquera tout en détail: le process à suivre de A à Z avec un appel à l’action clair à la fin => le coté explicatif.
      Sans oublier le PS à la fin qui doit reprendre un élément fort de l’accroche ou de la promesse de bénéfice pour donner envie au lecteur de faire ce qu’on lui demande => Encore le coté attrayant.

      Bien cordialement,
      Victor

      Répondre
  5. BASTIEN
    BASTIEN dit :

    Merci pour votre réponse rapide !
    Selon vous, je dois mettre un titre à ma lettre, l’objet en définitive avant de mettre Madame, Monsieur ?
    En fait, là où j’ai du mal, c’est pour expliquer le concept. Pour que finalement le « parrain » comprenne bien son rôle et le but de l’opération. Si je pars dans de longues explications, le lecteur va vite se lasser et l’opération échouera…
    Cordialement,
    Bastien

    Répondre
    • Victor Cabrera
      Victor Cabrera dit :

      Oui je vous confirme que le titre / l’accroche est la partie la plus importante car c’est ce que le lecteur regarde avant de décider de jeter ou de lire la suite !

      Effectivement, pour ce qui est du contenu je vous invite à faire court, clair et précis sans vous perdre dans les détails.
      1. Voici ce que vous allez gagner
      2. Voici ce qu’il faut faire
      3. Voici comment le faire
      N’hésitez pas à passer du temps sur la rédaction, faire différents tests pour mesurer la réaction et les résultats, avant de diffuser massivement.

      Cordialement,
      Victor

      Répondre
  6. walter
    walter dit :

    Bonjour victor,
    je m’appelle walter , je suis appeller a vendre au telephone, des produits de ma company,
    avez-vous une formule de base quant a, se presenter , comment passer a l’essentiel avec Reussite

    Répondre
  7. Estelle Fouchère
    Estelle Fouchère dit :

    Merci beaucoup pour cet article, très intéressant, à la fois très complet et synthétique !

    Je suis bien d’accord avec vous sur les accroches personnalisées et alléchantes qui donnent tout de suite envie d’ouvrir le mail… Pourtant, lorsque moi-même je reçois un mail de ce type, il est très rare que je l’ouvre… Je trouve que ça fait trop hard-discount et que ça peut parfois entacher le positionnement de gamme du produit…
    Après, bien sur, cela dépend du produit et de la cible à laquelle on s’adresse… Il faut personnalisé comme vous dîtes si bien, c’est le plus dur mais c’est immanquable !

    je finis avec mes réflexions digressives et vous souhaite une agréable journée,
    au plaisir de vous relire !

    Répondre
    • Victor Cabrera
      Victor Cabrera dit :

      Bonjour Estelle,
      Merci beaucoup pour ce commentaire !
      En effet, il faut savoir personnaliser intelligemment tout en étant congruent avec son positionnement… c’est la clé !
      Je vous souhaite une excellente journée également.

      Répondre
  8. Magellan Développement
    Magellan Développement dit :

    D’excellents conseils, j’en ajoute un concernant la constitution du fichier.
    Outre la segmentation qui est bien décrite dans l’article à savoir adresser des cibles intéressées par votre offre, on peut également travailler sur le potentiel.
    En effet, il peut-être intéressant de déterminer parmi les prospects possibles quels sont ceux qui vont pouvoir générer un chiffre d’affaires intéressant. Aujourd’hui, de nombreux outils peuvent vous aider à déterminer ce potentiel. Quelques éléments ici:

    Répondre
  9. Gauthier
    Gauthier dit :

    Merci pour cet article très utile.

    Je souhaiterai ajouter une technique indispensable aujourd’hui « Le social selling ».

    En effet, 80% des gens regardent sur internet avant de procéder à un achat. Et beaucoup d’entre eux expriment leur besoin sur un forum ou réseau social.

    Notre robot Rendez.biz scrute tout le web à la recherche de ces personnes qui ont exprimé un besoin ou une intention d’achat.

    N’hésitez pas à tester notre technologie gratuitement si vous recherchez des clients potentiels pour développer votre business.

    Répondre
  10. Mermoz k
    Mermoz k dit :

    Bonjour,

    Mermoz de Cote d’Ivoire.
    Puis -je avoir des liens qui traitent de la vente des services comme le conseils/Assistance pour entreprise, la formation .
    Je suis Directeur Associé à un cabinet de Conseil RH en Cote d’Ivoire.

    Répondre
    • Victor Cabrera
      Victor Cabrera dit :

      Avec Plaisir Moussa !
      J’espère que vos campagnes de prospection commerciale vont obtenir plus de performances grâce à ces conseils.
      N’hésitez pas à me tenir au courant de vos résultats.

      Répondre
  11. duguet
    duguet dit :

    Bonjour tous d’abord merci pour cette article.

    J’aurais juste une petite question: Je suis à la recherche de prospects inconnu de mon entreprise. J’ai trouvé des noms via des annuaires pro. Dans votre poste , vous parlez de répondre aux besoins du clients… Comment puis-je connaître mon prospect sachant qu’il n’est jamais venu utiliser mes services ?

    Répondre
    • Victor Cabrera
      Victor Cabrera dit :

      Bonjour,
      Merci pour votre commentaire.
      C’est le principe même de la prospection : définir une cible / différents segments de marché… par besoins, par typologie d’acheteur, etc.
      Lorsque l’on réalise une prospection de masse sur du BtoC par exemple, il suffit de définir un avatar pour construire son script de prospection.
      Par contre, lorsqu’il s’agit d’une prospection stratégique en BtoB sur des clients grands comptes par exemple, alors dans ce cas là, il sera judicieux de se renseigner sur son prospect en amont pour réunir des informations pertinentes avant de le contacter (réseaux sociaux, relations pro en commun, clients, partenaires…)
      Cordialement

      Répondre
  12. olive
    olive dit :

    merci beaucoup pour les articles, c’est vraiment utiles.
    SVP Victor, aidez-moi, j’arrive pas à vendre alors que j’envoie toujours des mails de prospection.
    En fait, je travaille comme commerciale dans un organisme de formation en informatique (pack office, internet), et je pense que mes mails n’arrivent pas à leurs destinations (B to B).
    Merci beaucoup

    Répondre
    • Victor Cabrera
      Victor Cabrera dit :

      Bonjour et merci pour votre commentaire Olive.
      Si vos mails n’arrivent pas à destination, c’est probablement une question de délivrabilité. En BtoB, vous devriez pourtant avoir une délivrabilité optimale. Quel est l’outil d’emailing que vous utilisez pour envoyer vos mails de prospection?
      Ensuite, il faut savoir que l’email marketing seul n’est pas forcément suffisant. Il faut coupler les stratégies de prospection pour obtenir des résultats significatifs.
      Si vous souhaitez que je vous aide personnellement à prospecter plus efficacement pour booster vos ventes, je vous invite à consulter mes offres d’accompagnement dans le menu.

      Répondre
  13. Carlos Alam Laos Brache
    Carlos Alam Laos Brache dit :

    Bonjour, je suis conseiller pro dans une grande banque à St-Cloud, je suis nul pour vendre des SCPI a credit, aidez moi !

    Répondre
  14. CEROS
    CEROS dit :

    Bonjour,
    J’aimerais avoir un exemple de lettre pour une remise accordée à un client qui à répondu à notre sondage et qui a bien spécifié qu’il allait se fournir auprès de notre concurrent ou alors qu’il était insatisfait de nos services.
    Car il bénéficiera d’une remise supérieur afin de pouvoir le démarcher et le fidéliser à nos services.
    Dans l’attente de votre retour, une étudiante en stage.

    Cordialement

    Répondre
    • Victor Cabrera
      Victor Cabrera dit :

      Bonjour et merci de votre intérêt.
      Nous ne fournissons pas d’exemples de ce type car c’est un travail personnalisé et sur mesure.
      Cela demande un investissement en temps trop important, que nous facturons à nos clients.
      Si vous désirez un accompagnement personnalisé, je vous invite à consulter nos offres de coaching.

      Répondre

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *