techniques de Storytelling

7 techniques de Storytelling pour doubler les ventes de votre site internet

 
Vous aimez ? Partagez :

Le storytelling, une stratégie dont on ne se lasse pas. L’art de raconter des histoires pour mieux communiquer, mieux vendre, mieux convertir !

Un conseil pour vendre sur le web: n’attendez plus, trouvez un logiciel de création de site internet et placez le storytelling au centre de votre stratégie de contenu web. Cela pourrait vous permettre de doubler vos ventes… à condition d’avoir les bonnes techniques de storytelling.

Ca tombe bien, on vous en livre d’excellentes !

 

Comment doubler les ventes de votre site internet avec 7 techniques de Storytelling ?

 

Reprenez vos cours d’écriture d’invention

Vous souvenez-vous de votre professeur de français ? Celui qui vous prenait la tête avec ses règles d’écritures d’invention pendant que vous dessiniez un petit soleil dans la marge de votre cahier… vivement les vacances d’été !

De toute évidence, il ne voyait pas le potentiel tapi en vous. À quoi bon l’écouter ? L’art n’a pas de règles et vous étiez, à l’époque, un artiste incompris.

On a tous eu le droit à ce professeur de français ennuyeux. Mais bon, au fond, ce professeur, on l’aimait bien. Et surtout … il n’avait pas totalement tort !

Situation initiale, élément perturbateur, dénouement. Ça vous parle ? Eh bien c’est important. C’est la base de tout écrit, storytelling inclus !

 

Pour raconter une histoire, il faut avoir une histoire à raconter

N’ayez pas peur de l’action pour rendre vos techniques de storytelling plus percutante.

Privilégiez une histoire pas trop ennuyante. Une histoire pas trop lente. Une histoire pas trop inerte.

Il vous faut une histoire pleine d’action, une histoire dynamique !

L’action c’est palpitant, c’est excitant. Les internautes adorent.

Vos lecteurs veulent vivre de l’extraordinaire, ils veulent faire une trêve dans leur quotidien et s’élancer dans une aventure pleine de vie. À vous de leur offrir cette aventure.

Votre objectif ? Du rythme, de la cadence et de la décadence.

Bousculez l’habituel, abandonnez le banal, sublimez les balades. Bon sang, balayez le basique !

Jouez sur les sons ! Sur les mots. Faites des assonances et des allitérations. Rythmez votre histoire, travaillez vos actions et vos phrases.

Facile à dire, vous dites ? Pourtant, ce n’est pas si difficile à faire. Une seule astuce pour y arriver:

 

Bombez le torse; soyez audacieux.

Levez la tête, bombez le torse … Vous êtes maître de vos mots.

Imposez-vous, ayez confiance en vous. En techniques de storytelling, laissez tomber les “je pense” “je fais” “je crois que”. Ces débuts de phrase annoncent déjà leur longueur et leur lenteur.

Vous trouvez le café crème bien meilleur que le café classique ? Eh bien soit ! Dites-le clairement.

Ne dites pas “je pense que le café crème est meilleur que le café classique” dites que “le café crème est de loin le meilleur café !” ou sinon dites “Je préfère le café crème !”

Les “je pense que”, “je trouve que” etc, ralentissent l’action, le dynamisme de votre phrase. Ils retardent la venue de l’information.

Vous vous affirmez, vous affirmez vos goûts et vos pensées. Et ça se sent. Le texte est plus sûr, plus dynamique, plus rythmé.

Mais être dynamique, ça ne signifie pas qu’il faille oublier de reprendre son souffle.

 

Respirez; aérez votre texte

Sans air, on étouffe. C’est bien connu et c’est aussi valable sur un site internet.

Eh oui ! dans vos textes aussi vous devez respirer. Aérez, faites des pauses. C’est important et ça ne présente que des avantages:

Ca rythme le texte
Ca laisse place au drame, au suspense
Ca laisse le temps au lecteur de digérer une information avant de passer à la suivante

Vous n’y croyez pas ?

Visez le coeur; touchez les émotions.

Pour qu’un storytelling soit réussi, il faut y mettre tout son coeur et … toucher les émotions du lecteur.

Dans la vie on dit que jouer avec les émotions des autres, ce n’est pas bien. En storytelling, c’est l’inverse !

Votre objectif est de marquer l’esprit du lecteur. Ne l’oubliez pas !
Pour marquer les esprits, rien de tel que les émotions.

N’ayez pas peur d’utiliser le champ lexical des émotions. Il bon de jouer aussi sur les sensations, notamment sur l’odorat. Les parfums ont toujours eu tendance à nous renvoyer à nos souvenirs les plus enfouis.

Enfin, n’oubliez pas d’apporter de la couleur à votre texte ! La description visuelle permet à l’internaute de vivre plus pleinement une histoire à travers vos mots.

Cela humanisera le texte et le rendra encore plus captivant pour vos lecteurs.

Racontez votre vie et vos anecdotes …

D’ailleurs, pour humaniser et ajouter une touche émotionnelle à vos techniques de storytelling, osez utiliser votre vie pour illustrer vos propos.

En lisant vos anecdotes, les lecteurs se sentiront plus proches de vous. Sans compter qu’une anecdote apportera une dimension personnelle au texte qui touchera votre audience émotionnellement parlant.

… Mais pas trop; respectez vos lecteurs !

N’en faites pas trop non plus. Ce n’est pas de votre biographie dont il s’agit. Vos lecteurs sont là pour en apprendre plus sur un sujet, il ne faut pas qu’ils aient l’impression de perdre leur temps.

Parlez de vous en toute modération, simplement pour illustrer vos propos et adressez vous toujours à eux.

Vous devez trouver un équilibre dans le ton que vous employez. Privilégiez la proximité tout en restant respectueux.

Si vous utilisez un langage trop technique pour votre lecteur, si vous vous vantez ou si vous utilisez des expressions comme “C’est logique” “Rien de plus évident”, il se sentira pris de haut.

C’est psychologique.

Préférez l’usage d’un langage courant, mais soutenu et le format interrogatif comme “Saviez-vous que?”

Ca y est, le compte y est. On vous a fait part de 7 techniques de storytelling. À vous d’en faire bon usage et de vous les approprier. Maintenant que cet article est terminé, il ne nous reste plus qu’à …

La surprise: une technique de storytelling bonus !

La surprise : vous vous rappelez de ce livre qui vous a laissé bouche bée ? Vous aviez adoré la chute de l’histoire. Pourquoi ? Parce qu’elle était surprenante !

Surprenez vos internautes, étonnez-les avec une chute inattendue. Si vous suscitez de la surprise chez votre lecteur, il se souviendra de vous et de votre texte !

 

Vous avez d’autres techniques de Storytelling à partager ?

A vos commentaires 😉

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *